Texte à méditer :  J'ai été athée longtemps. Mais, après avoir traversé ma crise de la quarantaine, en plus de voir tant de choses changer si vite, j'ai réalisé que j'étais mortel.
Et quand tu commences à penser à la mort, tu commences à penser ce qu'il y a après. C'est après que tu commences à espérer qu'il a Dieu.
Ça me fait peur, l'idée d'aller nulle part. J'ai aussi du mal à croire que des gens comme Staline ou Hitler s'en vont au même endroit que Mère Térésa.
  
Peter Steele -Type O Negative)
 
Informatique
Loisirs
 ↑  
Visites

 550548 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://navedac.com/data/fr-articles.xml

Splice est le dernier film de Vincento Natali, le réalisateur de Cube. Il s'agit d'un film de SF - Anticipation sur fond de manipulation génétique avec des relations "humaines" intéressantes. C'est un film qui se résume en 5 mots :
Poétique, fantastique, dramatique, esthétique, génétique
Malgré tous ces "tiques" fort sympathiques (encore un) et avec le recul, je me demande si Natali a réussi un tour de force en fusionnant thriller, épouvante, relation "parent-enfant" (cf Œdipe), manipulation ou si c'est un manque évident d'imagination. Ceci dit, même si on est très loin de l'originalité d'un Cube on a tout de même un bon film de SF divertissant et une superbe créature.
Notons également que nous ne sommes pas noyés sous les effets spéciaux inutiles contrairement à la majorité des productions actuelles.

Date de création : 24/07/2010 @ 15:34
Dernière modification : 30/08/2010 @ 22:25
Catégorie : Loisirs - Cinéma


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche